Logo Entreprises et Médias d'Alsace
les Valeurs d'entreprises et médias

Regards


Valérie, ex-première dame ?

Nous sommes tous certainement venus à cette soirée pour voir la femme qui a dit non et qui a divulgué quelques « secrets » dans un précédent livre. Nous avons découvert une femme sensible et volontaire qui a voulu en se protégeant, protéger ses enfants et reprendre sa liberté.

Cette liberté qu’elle a perdu par ce pseudo statut de première dame qui la renvoyait au simple rôle de porte-manteaux, sauf une belle rencontre avec Michèle OBAMA, elle eut cependant la lucidité de garder son indépendance en gardant son travail de reporter à MATCH.

Le pouvoir, ce n’était pas pour elle, elle a rencontré un homme qu’elle a aimé, elle a quitté un président dont le rythme de vie avec cette exposition médiatique si pesante ne lui correspondait plus. Un livre a sanctionné tout cela, point. C’est finalement une autre histoire « d’amour » qui l’a amené à nous avec ce livre « Le Secret d’Adèle ».

L’occasion de découvrir une autre facette de notre invitée d’un soir.

« Le secret d’Adèle » aborde et relate l’histoire d’amour entre l’artiste Gustav KLIMT et Adèle BLOCH BAUER. Cette passion fut l’objet de deux huiles sur toile comme un monument à la gloire de la beauté féminine. Le premier est l’objet de la couverture du livre de Valérie TRIERWEILER peint en 1907. Nous pourrions faire des parallèles à bien des égards sur les vies de ces deux femmes tant certains points peuvent sembler proches, mais laissons à Valérie cette liberté de penser et d’être qu’elle chérit par-dessus tout.

Valérie TRIERWEILER, mère avant tout, reporter à MATCH et écrivaine passionnée.


Par Vincent Nivlet





Retour à la liste des articles